En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu SNE

Société de Neuroendocrinologie

Zone de texte éditable et éditée et rééditée

Brischoux Frédéric

18 septembre 2002

Etude ontogénétique du système à hormone de mélano-concentration (MCH) chez le rat et régionalisation de l'hypothalamus

Les neurones producteurs de l'hormone de mélano-concentration (MCH) sont distribués dans diverses structures diencéphaliques ventrales (zona incerta, noyau antérieur de l'hypothalamus, aires hypothalamiques latérales et périfornicales, et noyau postérieur de l'hypothalamus), suggérant l'existence de sous-populations impliquées dans des fonctions différentes. L'objectif initial de nos travaux a été de vérifier s'il était possible de caractériser ces sous-populations éventuelles par l'analyse de leur différenciation ontogénétique. Nous avons donc entrepris une étude de l'ontogenèse de l'expression du précurseur de la MCH ainsi que d'autres marqueurs des neurones à MCH, et déterminé la date de naissance de ces neurones (par la méthode BrdU). Nos résultats ne nous ont pas permis d'identifier des origines distinctes pour les éventuelles sous-populations de neurones. Au contraire, tous les neurones à MCH semblent naître à partir de la même région du neuroépithélium germinatif, et se mettent en place suivant un gradient complexe mais approximativement latéral à médian. Nos résultats, confrontés à ceux de la littérature, indiquent que cette région du neuroépithélium est distincte de celle d'où sont générés les neurones neuroendocrines des noyaux paraventriculaire, supraoptique, périventriculaire et arqué. Dans l'hypothalamus adulte, l'ensemble des neurones neuroendocrines occupe une aire de distribution distincte (antérieure et ventrale) de celle des neurones à MCH. Le plan de séparation de ces deux 'zones' passe par le fornix et, en fait, la 'zone MCH' est comprise entre ce plan et un plan dorsal et postérieur passant par le faisceau mamillothalamique. Une étude comparative sur deux hypothalamus humains a été entreprise et a confirmé une disposition similaire. En fait, avec le développement important du thalamus, le fornix et le faisceau mamillothalamique ne sont pas parallèles comme chez le rat, mais forment un 'V' ; les neurones à MCH occupent le territoire entre les deux branches du 'V' et ceux neuroendocrines sont antérieurs. Ces résultats sont discutés dans le cadre de la division de l'hypothalamus en territoires qui ne correspondent que très partiellement aux divisions cytoarchitecturales classiques (préoptique, antérieure, tubérale et postérieure).

Les projections des neurones à MCH sont observées dans l'ensemble du système nerveux central. Afin de tenter de différencier des sous-populations éventuelles par leurs projections, nous avons combiné l'utilisation des techniques de traçage rétrograde des voies nerveuses (fast blue), BrdU, et immunohistochimiques. Nous avons ainsi montré que les neurones projetant sur le cortex cérébral sont largement distincts de ceux projetant dans la moelle épinière. En effet, alors qu'environ 67% des neurones à MCH expriment le récepteur NK3, nous avons montré que 84,8% des neurones projetant sur le cortex cérébral expriment ce récepteur, alors que 78,7% des neurones projetant sur la moelle épinière ne l'expriment pas. Par ailleurs, ces derniers naissent majoritairement au 11ème jour de gestation, c'est-à-dire avant ceux qui projettent sur le cortex et qui ont un pic de naissance entre le 12ème et le 13ème jour de vie embryonnaire. En conclusion, nos travaux nous ont conduits à différencier au moins deux zones dans l'hypothalamus, dont une est bien caractérisée par la distribution des neurones à MCH. Dans cette zone, la population des neurones à MCH n'est pas homogène, mais leur stade de naissance influence de manière critique l'établissement de certaines connexions et certains aspects de leur phénotype chimique.

Mots clés : Développement, diencéphale, hypothalamus latéral, thalamus

Présentée le 18 septembre 2002

Laboratoire où a été préparée la thèse:

Laboratoire d'Histologie UFR Médecine et Pharmacie, Université de Besançon,19 rue Ambroise Paré, 25041 Besançon cedex 03

Nom du Directeur de thèse : Dr Pierre Yves Risold