En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu SNE

Société de Neuroendocrinologie

Zone de texte éditable et éditée et rééditée

Marina Izvolskaya

13 septembre 2004

Rôle potentiel des catécholamines dans la différenciation et la migration des neurones à GnRH chez les fœtus de rat et de mouton

La dynamique des processus endocriniens liés à la reproduction est contrôlée par la sécrétion du facteur de libération de l'hormone lutéinisante (GnRH) dans la circulation sanguine du systême porte hypothalamo-hypophysaire. Chez la plupart des mammifères, ce décapeptide est synthétisé et libéré par une petite population des neurones situés dans l'aire septo-préoptique de l'hypothalamus. Chez les adultes, les neurones à GnRH sont sous le contrôle des systèmes neuronaux peptidergiques et monoaminergiques qui transmettent aux neurones à GnRH l'action des hormones stéroïdiennes.

Au cours de l'ontogenèse prénatale des vertébrés, la plupart des neurones à GnRH sont issus de l'épithélium olfactif situé à l'extérieur du cerveau. Ces neurones migrent ensuite vers le cerveau antérieur pour atteindre l'aire préoptique et prendre leur place dans l'axe hypothalamo-hypophyso-gonadique après la naissance. Parmi les facteurs capable de réguler le développement des neurones à GnRH, se trouvent des neurotransmetteurs connus pour être impliqués dans leur régulation chez l'adulte. Ainsi, les catécholamines participe au contrôle des neurones à GnRH chez l'adulte, et leur rôle sur le développement a été montré pour plusieurs systèmes neuronaux. Ces observations nous ont conduit à émettre l'hypothèse d'un rôle des catécholamines sur la migration des neurones à GnRH. Nous avons essayé de vérifier cette hypothèse chez deux espèces: le rat et le mouton.

Dans la première partie de ce travail nous avons montré la présence des catécholamines dans les parties nasale et cérébrale du trajet de migration des neurones à GnRH chez les fœtus de rats et de mouton en utilisant la méthode de dosage par d'HPLC et détection électrochimique. Ces catécholamines peuvent provenir des structures catécholaminergiques de ces régions ou être apportées par la circulation sanguine. Nous avons étudié précisément par le marquage immunohistochimique de la tyrosine hydroxylase (TH) toutes les structures qui peuvent produire les catécholamines à proximité directe des neurones à GnRH ainsi que les contacts de ces structures avec les neurones à GnRH. Nous avons montré la présence de neurones TH-immunoréactifs de nature noncatécholaminergique dans l'épithélium des placodes olfactives et sur les branches des nerfs olfactifs, terminaux et vomeronasaux au cours de l'ontogenèse chez le rat et le mouton. Cependant, l'influence de cette population de neurones à TH sur la migration des neurones à GnRH est peu probable, car elle est séparée de ceux-ci dans l'espace et dans le temps.

Dans la seconde partie, nous avons montré que l'influence des catécholamines sur la migration des neurones à GnRH est maximum au stade où ils pénètrent dans le cerveau antérieur. Dans cette région les fibres à TH provenant du faisceau longitudinal du cerveau antérieur sont apposées aux neurones à GnRH. De plus nous avons mis en évidence la présence du récepteur a2A-adrénergique dans les neurones à GnRH, ce qui indique que l'action des catécholamines peut être réalisée par ce récepteur. Cette étude montre pour la première fois que l'action des catécholamines sur les neurones à GnRH est possible dès leur migration depuis les placodes olfactives vers le cerveau antérieur.

Enfin en utilisant un modèle de rats déplétés en catécholamines, nous avons montré que ces molécules stimulent la migration des neurones à GnRH de la région nasale de la tête vers le cerveau antérieur et qu'elles régulent les processus de synthèse et/ou de libération de GnRH dans les neurones à GnRH pendant le développement.

Ces travaux confirment l'hypothèse que les neurotransmetteurs impliqués dans la régulation des neurones à GnRH chez les adultes peuvent aussi être impliqués dans leur développement chez le fœtus.

Mots-clés : non communiqué

Présentée le13 septembre 2004

Laboratoire où a été préparée la thèse:

Laboratoire "Contrôle Central de l'Ovulation - Unité PRC UMR6175-Inra-Cnrs-Université de Tours-Haras Nationaux, Centre de Tours, 37380 Nouzilly
Institut de Physiologie Normale, 8 rue Baltiiskaya, Moscou, Russie

Nom du directeur de these: Yves Tillet / Mikhail Ugrumov