En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu SNE

Société de Neuroendocrinologie

Zone de texte éditable et éditée et rééditée

Olivier Molendi-Coste

14 décembre 2007

Effets d'une dénutrition maternelle périnatale sur la différenciation des cellules chromaffines de la médullosurrenale : Des alterations précoces aux implications possibles dans la programmation de pathologies a l'age adulte

Le syndrome métabolique, défini comme l'association de pathologies métaboliques et cardiovasculaires, telles que l'hypertension et le diabète de type II, représente actuellement une des premières causes de mortalité dans les pays riches, et constitue un défi majeur de santé mondiale. Cette recrudescence pourrait être liée à la fois à la détérioration des conditions de vie périnatales, mais également à la propagation du style de vie dit " occidental ", comme le défend la théorie de la programmation précoce des maladies chroniques de l'adulte.

En effet, il existe des périodes critiques de l'ontogenèse durant lesquelles un environnement défavorable, tel qu'une sous-nutrition, entraînerait des adaptations du développement et de la fonctionnalité de certains organes et axes neuroendocriniens, ce qui, une fois l'environnement redevenu plus favorable, conduirait à l'augmentation de la prévalence de pathologies apparentées au syndrome métabolique au cours du vieillissement.

Le système sympathosurrénalien et les cellules chromaffines de la glande médullosurrénale, intervenant dans la réponse au stress et la régulation du métabolisme via la libération des catécholamines, constituent vraisemblablement une cible potentielle de la programmation. Cependant, l'impact des conditions nutritionnelles précoces sur le développement du système sympathosurrénalien ainsi que les conséquences possibles sur son activité à l'âge adulte ne sont pas connus.

Nous avons alors entrepris d'analyser les effets d'une dénutrition maternelle périnatale de 50 %, pratiquée de la dernière semaine de gestation au sevrage chez le rat, sur la structure et la fonction de sécrétion des cellules chromaffines, l'activité de l'innervation sympathique de la médulla, et sur l'expression génique de la glande surrénale au cours de l'ontogenèse et à l'âge adulte.

Nous avons ainsi pu démontrer l'existence de profondes altérations de la différenciation des cellules chromaffines et de la mise en place des îlots chromaffines et de leur innervation au cours de l'ontogenèse suite à la dénutrition. Nos résultats montrent également que ces modifications précoces entraînent des répercussions à long terme sur la physiologie et l'activité de la glande, notamment en réponse au stress. En considérant l'influence majeure des catécholamines sécrétées par la médullosurrénale dans le maintien de l'homéostasie, nos observations montrent que les adaptations du système sympathosurrénalien constituent un des mécanismes potentiellement impliqués dans la programmation nutritionnelle de pathologies apparentées au syndrome métabolique.

*****************
Abstract :

The metabolic syndrome, which corresponds to the association of metabolic and cardiovascular disorders, such as hypertension and type II diabetes mellitus, is currently one of the first causes of death in industrialized countries and poses a major challenge for global health. This resurgence might result from both the decreasing quality of the environment encountered during fetal and postnatal life, and from the broadcast of the "occidental way of life", as proposed by the early programming theory of chronic adult diseases. Indeed, deleterious environmental conditions, such as undernutrition, occurring during critical periods of ontogeny elicit specific adaptations in the development and functionality of different organs and neuroendocrine axis. These modifications could have long lasting pathological influences on metabolic and cardiovascular parameters once the environment has become more favorable, which may lead to increased prevalence of diseases related to the metabolic syndrome in later life.

The sympathoadrenal system and chromaffin cells from the adrenal medulla play central roles in the control of energetic and cardiovascular metabolism via the secretion of catecholamine, particularly during stress, and constitute potential targets of perinatal programming. However, the impact of early nutritional conditions on the development of the sympathoadrenal system and the possible consequences on sympathoadrenal activity in adulthood remain to be demonstrated.

Subsequently, we analyzed the effects of maternal perinatal 50 % food restriction, achieved from the last week of gestation until weaning in rat, on chromaffin cells structure and function, sympathetic nervous activity in the adrenal medulla and gene expression in the adrenal gland during ontogeny and in adult life.

Our results demonstrate that perinatal undernutrition deeply alters chromaffin cells differentiation, aggregation and innervation during postnatal development. We also show that these early modifications have long lasting repercussions on the adrenal medulla physiology and activity in adults, notably in response to stress. Considering the major influence of catecholamine secreted by the adrenal medulla on homeostasis regulation, our study shows that early adaptations of the sympathoadrenal system development may represent one of the possible mechanisms implied in nutritional programming of several pathologies related to the metabolic syndrome.

Mots clefs : non communiqué

Présentée le 14 décembre 2007

Laboratoire où a été préparée la thèse :

Laboratoire de Neuroendocrinologie du Développement, Université des Sciences et Technologies de Lille, Batiment SN4, 2ème étage, 59655 Villeneuve d'Ascq Cédex, France

Nom du directeur de thèse: Christophe Breton (Directeur), Christine Laborie (Co-directeur)