En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu SNE

Société de Neuroendocrinologie

Zone de texte éditable et éditée et rééditée

Béatrice Botia

07 septembre 2009

Etude des mécanismes cellulaires et moléculaires impliqués dans les effets neuroprotecteurs du PACAP sur la mort neuronale induite par l'éthanol au cours du développement du cervelet de rat

Une consommation d'alcool au cours de la grossesse ou de l'allaitement peut altérer le développement du système nerveux central de la descendance et engendrer un syndrome d'alcoolisation fœtale. L'ensemble des structures du système nerveux central est affecté par l'alcool et en particulier le cervelet. Le traitement des neurones en grain du cervelet de rat en culture avec de l'éthanol compromet leur différenciation et diminue fortement leur survie et ces effets peuvent être bloqués par un co-traitement par le pituitary adenylate cyclase activating polypeptide (PACAP).

Quelques protéines impliquées dans l'action neuroprotectrice du PACAP ont été identifiées mais un grand nombre reste à découvrir. Une étude protéomique par électrophorèse bidimensionnelle couplée à la spectrométrie de masse nous a permis de caractériser et d'identifier une protéine dont l'expression est induite après 6 h de traitement en présence de PACAP, la peroxiredoxine 2 (PRX 2). Cette protéine appartient à une famille d'enzymes antioxydantes jouant un rôle crucial dans le contrôle du stress oxydatif. La régulation de la PRX 2 par le PACAP implique les voies de l'AMPc et de la PKC. Le traitement des neurones en grain avec de l'éthanol induit également une augmentation durable des taux d'expression de la PRX 2, suggérant l'existence d'un mécanisme de compensation engendré par les neurones vivants pour se protéger en cas d'exposition à un stress. L'utilisation d'ARNs d'interférence dirigés contre le gène codant la PRX 2 réduit significativement l'expression de la protéine et bloque la capacité du PACAP à inhiber l'activité caspase-3 ou à favoriser la survie cellulaire lorsque les neurones en grain du cervelet sont cultivés dans des conditions qui favorisent leur entrée en apoptose. Ces résultats suggèrent que la PRX 2 joue un rôle important dans l'effet neuroprotecteur du PACAP.

Il est clairement établi que le PACAP protège les neurones en grain en culture des actions néfastes de l'alcool. Nous avons étudié la capacité de ce peptide à bloquer in vivo les effets neurotoxiques de l'alcool au cours du développement du cervelet. Pour se faire, des ratons âgés de 8 jours ont reçu 2 injections à 2 h d'intervalle d'éthanol et/ou de PACAP par voie intra-péritonéale et sub-arachnoïdienne, respectivement. Les résultats révèlent que le PACAP réduit les effets délétères de l'alcool dans le test de géotaxie négative connu pour évaluer le niveau de maturation du cervelet. De plus, les analyses par PCR quantitative montrent que l'induction des gènes pro-apoptotiques jun et bax par l'éthanol est significativement réduite en présence de PACAP alors que l'expression des gènes anti apoptotiques c-fos et bcl-2 est accrue en présence du peptide. L'éthanol provoque également une activation de la caspase-3 qui s'est avérée partiellement bloquée par une co administration d'alcool et de PACAP. De plus, nous avons montré que l'alcool et le PACAP régulent des voies distinctes de la différenciation neuronale puisque l'éthanol réduit les taux d'ARNm codant la sous-unité alpha-6 du récepteur GABAA alors qu'une co-administration de PACAP augmente l'expression du NGF et de la neuroD2. Ces régulations géniques et enzymatiques conduisent à une modification de l'épaisseur des couches du cortex cérébelleux associée à une régulation du nombre de cellules qui les composent.

L'ensemble de ces données indiquent que la PRX 2 joue un rôle important dans l'effet neuroprotecteur du PACAP et démontre que ce peptide est en mesure de bloquer in vivo la mort neuronale induite par l'alcool comme cela avait précédemment été décrit in vitro.

Mots clés : éthanol, PACAP, cervelet, peroxiredoxine 2, différenciation neuronale, apoptose, comportement

Présentée le 07 septembre 2009

Laboratoire où a été préparée la thèse:

Inserm U413, EA 4310, Laboratoire de Différenciation et Communication Neuronale et Neuroendocrine, IFRMP 23, Université de Rouen, Place Emile Blondel, 76821 Mont-Saint-Aignan Cedex..

Nom du Directeur de thèse : Dr David Vaudry