En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu SNE

Société de Neuroendocrinologie

Zone de texte éditable et éditée et rééditée

Magda Chafai

28 septembre 2009

Effets du PACAP et du VIP sur la différenciation neuronale des cellules souches embryonnaires de souris

Les cellules souches embryonnaires (ES) murines, de par leur capacité à se différencier in vitro en cellules nerveuses, représentent un modèle de choix pour l'étude des mécanismes des premières étapes du développement cérébral et ouvrent des perspectives de traitement des maladies neurodégénératives. Plusieurs protocoles utilisant des inducteurs de la différenciation ont été mis en place afin d'orienter les cellules ES dans la voie neuronale. Bien que divers neurotransmetteurs et neuropeptides, agissant via des récepteurs couplés aux protéines G, soient connus pour contrôler le développement du système nerveux, l'effet de telles molécules sur la différenciation des cellules ES a été très peu exploré. Le pituitary adenylate cyclase-activating polypeptide (PACAP), le vasoactive intestinal polypeptide (VIP) ainsi que leurs récepteurs sont exprimés très tôt au cours du développement. Les PAC1-R lient spécifiquement le PACAP, tandis que les VPAC1-R et VPAC2-R présentent des affinités similaires pour les deux peptides. Par ailleurs, il a été rapporté que l'effet prolifératif du PACAP et du VIP est relayé par l'activation des récepteurs PAC1 alors que les VPAC1-R seraient responsables de l'effet pro-différenciateur des deux neuropeptides. L'expression des canaux calciques est à l'origine de la genèse du signal électrique impliqué dans le fonctionnement du système nerveux indiquant leur rôle clé dans la différenciation neuronale. L'objectif de cette thèse était de déterminer les effets du PACAP et du VIP sur la différenciation fonctionnelle des cellules ES et de tester la capacité du composé X à induire un phénotype neuronal. Nos résultats montrent une inversion du profil d'expression des ARNm codant les récepteurs PAC1 et VPAC1. Les cellules ES expriment les MAP-kinases ERK1/2 et JNK. Le VIP favorise l'expression des gènes codant JNK après 8 jours de traitement. L'étude morphologique révèle que les deux peptides favorisent l'apparition de cellules bipolaires ainsi que la formation d'extensions neuritiques. L'analyse immunocytochimique indique que ces cellules bipolaires ont un phénotype neuronal. L'étude fonctionnelle montre que le PACAP et le VIP augmentent l'amplitude des courants sortants potassiques. Le PACAP intensifie l'immunoréactivité à la sous-unité de type T 1I, tandis que le VIP favorise l'apparition des sous-unités de type L 1C et D et de type N 1B. Par ailleurs, le PACAP et le VIP augmentent fortement l'amplitude des courants entrants calciques transitoires et le VIP induit généralement des courants soutenus suggérant que les peptides stimulent la traduction et/ou la maturation post-traductionnelle des canaux membranaires de type T et/ou L. Nos résultats sur l'effet pro-différenciateur du composé X indiquent que ce dernier facilite l'engagement des cellules ES dans la voie neuronale en favorisant le phénotype dopaminergique. L'ensemble de cette étude ouvre de nouvelles perspectives sur la maîtrise de la différenciation neuronale des cellules ES qui pourraient, à terme, contribuer au traitement des maladies neurodégénératives humaines.

Mots clefs : canaux calciques, courants potassiques, marqueurs neuronaux, ERK1/2, JNK.

Présentée le 28 septembre 2009

Laboratoire où a été préparée la thèse :

Inserm U413, EA 4310, Laboratoire de Différenciation et Communication Neuronale et Neuroendocrine, IFRMP 23, Université de Rouen, Place Émile Blondel, 76821 Mont-Saint-Aignan Cedex.

Nom du directeur de thèse: Drs Estelle Louiset et Hubert Vaudry